Un jeune pâtissier suivi par la Mission Locale Rurale Haute-Corse primé par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation

Un jeune pâtissier suivi par la Mission Locale Rurale Haute-Corse primé par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation

Clément Quilichini, jeune pâtissier suivi par la Mission-Locale Rurale Haute-Corse à l’Île-Rousse  a été sélectionné parmi un millier de candidatures pour recevoir hier, mercredi 11 décembre 2019, l’un des prix décernés par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation.

Pour son avenir, il a choisi l’apprentissage… et la Mission Locale !

Clément a grandi en Corse à l’Ile-Rousse.Depuis toujours, la pâtisserie est pour lui une passion, pourtant son parcours n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Après avoir choisi une filière professionnelle au lycée en entamant un baccalauréat en électronique, Clément s’est rapidement rendu compte que cela ne l’intéressait pas. La Mission Locale Rurale Haute-Corse, via son antenne à Île-Rousse, lui a permis de se réorienter vers un métier qui lui plaisait vraiment. Ainsi, il intègre le CFA de Furiani pour démarrer une formation en apprentissage en Hôtellerie-Restauration avant de valider un BEP Cuisine avec mention bien au Lycée Polyvalent de Balagne.

Clément travaille énormément chez lui, essayant de reproduire les recettes des plus grands chefs. Une détermination et une rigueur récompensées hier lors de la grande soirée de remise de prix organisée par la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation à Paris, au théâtre national de Chaillot.

Peut-être qu’un jour ce seront les plus jeunes qui s’inspireront de ses créations, affaire à suivre .. !

Clément Quilichini lors de la soirée de remise des prix, le 11 décembre 2019.

 

Les prix de la Vocation

Les prix de la Vocation sont des récompenses décernées chaque année par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet, présidée par Elisabeth Badinter, à une vingtaine de jeunes passionnés de moins de 30 ans. Ils sont, comme l’explique la Fondation, le dernier coup de pouce qui leur permettra de réaliser un projet décisif pour exercer le métier de leur rêve : leur vocation. Toutes disciplines confondues et sans hiérarchie ».

Le prix, doté de 5000 euros, lui permettra de suivre des études à l’École Nationale supérieure de pâtisserie à Yssingeaux, fondée par Yves Thuries et dirigée par Alain Ducasse.